La traduction journalistique

Août 24, 2020 Ressources
traduction journalistique

La traduction journalistique

La traduction journalistique est le type de traduction utilisé notamment dans les journaux. C’est un domaine de recherche assez nouveau dans les études de traduction. Les premières recherches à ce sujet ont été menées au milieu des années 2000, mais les traductions ont commencé à apparaître dans les journaux dès le 17e siècle.

La traduction journalistique est un domaine d’expertise particulier, qui comprend la traduction pour la presse écrite publique et les médias électroniques. Les médias ont pour mission de diffuser les nouvelles dans le monde entier. Des traducteurs qualifiés sont des acteurs clés pour y parvenir, avec efficacité et précision.

Il est toujours préférable d’avoir un traducteur connu ou un traducteur recommandé, plutôt que de se lancer dans une recherche fastidieuse d’un traducteur lorsque le besoin s’en fait sentir, lorsqu’il s’agit d’un travail urgent.

« Bien que nous essayions d’affecter à l’étranger des correspondants qui parlent couramment la langue concernée, il est impossible qu’un journal aussi sérieux que le Times en matière d’actualité internationale puisse fonctionner sans interprètes. Beaucoup, beaucoup d’interprètes« .

Attention aux traductions littérales.

La plupart des outils en ligne ont tendance à traduire certains mots et noms de lieux trop littéralement. Les lecteurs ne veulent pas se débattre dans une histoire qui a été grossièrement traduite mot à mot par un outil de traduction en ligne. Elle doit paraître sans faille, comme si elle avait été écrite par l’auteur.

La traduction des titres est la clé pour atteindre un public mondial.

Seuls les interprètes qui connaissent bien le sujet peuvent apporter l’idée au lecteur de façon claire et concise.

« La qualité d’une traduction ne dépend pas seulement de la précision des détails ou de l’intention, ni de la félicité du langage, mais aussi de la clarté, de la nuance et de la crédibilité. Un intellectuel qui fait valoir un argument puissant en polonais ou en pachtoune peut être moins convaincant dans une traduction maladroite. Une bonne traduction peut transmettre le charisme d’un fauteur de troubles, l’égoïsme d’un tyran, l’esprit d’un poète, le chagrin d’une victime ; une mauvaise traduction peut nous priver du sens du caractère« .

Les traducteurs professionnels veillent à ce que les informations soient diffusées – et reçues – avec exactitude

Les traducteurs en journalisme doivent réécrire la copie initiale afin que tout dispositif littéraire soit assorti de son jumeau dans la langue cible.

Une attention particulière est accordée à la traduction des textes inclus dans les citations. S’ils ne sont pas traduits avec exactitude, la traduction assermentée peut être incorrecte, parfois même offensante, ce qui entraîne des confusions et des malentendus.

La traduction journalistique joue un rôle clé pour les sociétés du monde entier. Les gens veulent et doivent savoir ce qui se passe dans le monde. La presse et les médias leur permettent de rester en contact avec ce qui se passe réellement.

« Nous sommes confrontés à des choses comme le changement climatique et la surpopulation. Nous devons tous prendre des décisions à ce sujet, et si nous avons une population qui n’est pas assez éduquée, alors j’ai l’impression que nous entrons dans une ère sombre où quelques politiciens et conseillers scientifiques pourraient prendre toutes les décisions. Les rédacteurs scientifiques jouent un rôle dans le maintien d’une démocratie forte et nous permettent à tous de participer à ces conversations« .

AEJC

ParAEJC